Cabinet de recrutement télécommunications

On peut aisément comparer les télécommunications à un grand échiquier fragile qui ne cesse de bouger au rythme de la guerre des prix et des rachats successifs. Aujourd’hui ils sont quatre : Orange, Numéricable/SFR, Free et Bouygues Telecom (après de nombreux rebondissement comme l’échec du rachat de Bouygues Telecom par Orange). Prudence donc au contexte de votre embauche. Voilà un secteur qui connaît une profonde mutation depuis l’arrivée des satellites, de la fibre optique, du mobile, des réseaux sociaux, des objets connectés et autres services (comme le cloud et le big data). Les entreprises de télécoms offrent un large choix de postes : commercial, marketing, technique, multimédia, innovation ou encore la recherche et le développement. La moyenne d’âge dans cette branche est de moins de 35 ans. Les jeunes professionnels sont en effet attirés par l’évolution incessante et rapide des technologies.

De nombreuses opportunités

Dans les télécoms, les profils sont variés : administrateur de base de données, architecte de système d’information, technicien en télécommunications ou encore ingénieur télécoms. Côté recrutement, la tendance est aux formations longues, privilégiant les titulaires bac+4, sauf une petite poignée de métiers à bac +2. Mais sachez toutefois que de belles opportunités de carrières s’offrent aux individus ayant un faible niveau de qualification au départ. Et ce, grâce à une forte mobilité interne et le développement de nombreuses formations continues dans ce secteur. Notez que les double diplômes sont la bienvenue, tout comme les stages et l’apprentissage. Les formations spécialisées en télécoms ouvrent en effet de nombreuses portes.

Les métiers :

  • Service Delivery Manager
  • Key Account Manager
  • Bid Manager
  • Web développer
  • Chef de projet
  • Business développer