Cabinet de recrutement Energie et Environnement

Le secteur de l’énergie et de l’environnement connaît une profonde transformation. Energies renouvelables, habitats écologiques, nouvelles normes et enjeux économiques prometteurs : de nombreuses opportinutés sont à pourvoir côté recrutements. Dans l’environnement, c’est dans la gestion des déchets, le traitement des eaux et la dépollution des sols que l’on embauche le plus. Dans l’énergie, si les industries pétrolières et nucléaires sont mises à mal, celle des énergies renouvelables connaît une croissance exponentielle. Le nombre d’emplois pourrait être multiplié par trois d’ici 2020. En parallèle, les nouvelles normes juridiques sur les économies d’énergie dopent le secteur du bâtiment (rénovation et construction), avide de compétences en génie thermique et climatique. Elles favorisent aussi l’essor de la dépollution des sites industriels et des sols.

Des métiers d’avenir

C’est le marché de l’eau qui représente le plus grand vivier d’offres d’emploi vert en France, selon Adzuna. En effet, 21,4% des offres d’emploi liées à la protection de l’environnement concernent le traitement des eaux usées. Suivent ensuite les professions liées à la prévention des risques environnementaux (15,% des offres), à la performance énergétique des bâtiments et l’éco-construction (13,4%) et à la production et la distribution des énergies renouvelables (13,4%). Le salaire annuel moyen des offres d’emploi vert s’élève à 30 251 €. Un diplômé d’école d’Ingénieur pourra monter jusqu’à 49 110 € pour un poste lié à la protection de l’environnement. Portées par des lois de plus en plus strictes en matière de développement durable, les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie créent de nombreux emplois, que ce soit pour les travaux d’isolation des bâtiments, l’installation de pompes à chaleurs, ou encore la valorisation des déchets. Chercheurs, chefs de projets au sein de bureaux d’études, ingénieurs recherche et développement, techniciens essais, mais aussi techniciens et des ingénieurs d’exploitation et maintenance, commerciaux et conseillers : tous ont en commun d’améliorer la sécurité des installations et de répondre aux enjeux environnementaux. A noter : l’essentiel de l’activité se situe sur les sites de production et d’exploitation, en France comme à l’étranger, mobilité et maîtrise de l’anglais sont donc attendues.

Principaux métiers :

  • Responsable Bureau d’Études
  • Ingénieur commercial
  • Chef de projet
  • Responsable Développement